Travaux d'hiver

Le matin, tout est calme.
  • Le matin, tout est calme.
  • Encore une ruche attaquée par un pivert! D'ailleurs il s'est envolé à notre arrivée. Très bel oiseau aux reflets verts.
  • Je démarre les travaux.
  • Je grimpe pour couper les branches mortes.
  • Pour l'instant, peu d'abeilles en vol.
  • On voit bien les pelotes de pollen sur les pates de l'abeille la plus à gauche.
  • Milieu d'après-midi, il faut doux et elles sont très actives. Tellement que ma sueur les énervent, je me suis fait piquer en prenant cette photo.
  • Fin de journée, on finit le 3e feu.
  • Autre rucher, celui où je récolte le châtaignier.
  • Les fleurs de noisetiers sont à peine ouvertes, le pollen est encore rare.
  • Visite de contrôle après la grande tempête de février 2010. Quelques toits de ruches envolés mais pas de dégâts aux colonies.
  • Quelques arbres sont tombés à cause de la tempête.
  • Il fait froid cette année (2010) et la végétation est en retard.
  • A nouveau cette année les piverts ont fait des dégâts sur les ruches.
  • Les abeilles commencent à trouver du pollen. Est-ce le signe que la Reine a commencé à pondre?

Les abeilles sont calmes en hiver. J'en profite pour ranger, organiser et préparer la saison. Notamment, je débroussaille les bois autour des ruchers.

Faciliter l'accès aux essaims au Printemps

Pour accéder aisément aux essaims au Printemps, il est nécessaire de débroussailler le sous-bois à proximité des ruches. Ronces, lianes et bois mort empêchent de progresser et d'atteindre l'essaim avant qu'il ne parte plus loin.

Des visites de contrôle sont nécessaires en hiver. Malgré le froid de l'hiver 2009-2010 et la tempête du mois de février, les colonies ont bien résisté.