Pain d'épices

Le pain d'épices au miel, une saveur que l'on n'oublie pas

Comme un souvenir d'enfance, une odeur qui nous rappelle le temps des fêtes. Le pain d'épices au miel est une recette au goût unique, qui nous vient des temps anciens. En Égypte, en Grèce, en Chine, on trouvait dans l'Antiquité des variantes de pain de miel, comparables à ce que l'on connaît aujourd'hui.
La recette a voyagé à travers les âges et les régions pour devenir une spécialité dans plusieurs pays d'Europe, comme la Croatie du Nord, la Pologne, l'Allemagne et le nord de la France. Nous avons sélectionné pour vous des fabricants français qui travaillent dans le respect des traditions séculaires pour vous offrir les meilleurs produits du marché.

Comment est fait le pain d'épices ?

Selon les régions, les recettes varient légèrement, faisons donc un tour des spécialités françaises et voyons quel pain d'épices traditionnel vous préférez !

Le pain d'épices de Reims

Centre médiéval de la fabrication du pain d'épices, les maîtres boulangers du XVIe siècle se constituent en corporation, qui sera reconnue par Henri IV lui-même. La ville fournissait bien évidemment les marchés de Paris et sa renommée n'a eu de cesse d'attirer les gastronomes depuis ce temps. Aujourd'hui une appellation « pain d'épice de Reims » qualifie les pains réalisés à partir de farine de seigle.

Le pain d'épices de Dijon

Devenu célèbre au XIXe siècle grâce à Barnabé Boittier, la recette ici est différente. La pâte est d'abord pétrie avec de la farine de froment, du miel et du sucre. Elle repose ainsi deux semaines avant de recevoir les jaunes d’œufs, le levain et les arômes (particulièrement l'anis). La production est devenue industrielle au XXe siècle avec notamment, la marque bien connue de Prosper « le roi du pain d'épice », mais il reste encore quelques artisans.

Le pain d'épices d'Alsace

Depuis le XIIIe siècle, le pain d'épices se répand en Allemagne et en Alsace. Le « Lebkuchen » en allemand, est d'abord réalisé par la corporation des « Meisterlebzelter », maîtres en pain d'épices, qui évoluera en 1643, en corporation des « Lebküchler » (pain d'épiciers). Il est devenu un produit phare des fêtes de Noël, et se décline sous toutes les formes.
Vous trouverez sur les marchés de Noël de la région, des portions individuelles en Saint-Nicolas, en bonhomme, etc., décorées d'un glaçage en sucre glace. Mais aussi de véritables œuvres d'art avec les fameuses maisons de pain d'épices. Certaines villes comme Gertwiller, ont toujours une production active, avec des musées du pain d'épices à visiter.

Les nonnettes

N'oublions pas ces délicieux gâteaux, qui étaient à l'époque réalisés par des religieuses, d'où leur nom. Petits pains d'épices fourrés historiquement à la marmelade d'orange, ils sont aujourd'hui aromatisés à tous les goûts. Vous les trouverez chez nous à l'orange ou à la pomme.

Lire la suite