Le Parisien, édition Essonne, relate le vol de ruches dont nous avons été victime, ainsi que plusieurs confrères du 91. 

C’est une perte très importante car la récolte d’acacia a été volée en même temps que les ruches. Mais c’est aussi un manque à gagner sur les futures récoltes et un cheptel qui ne pourra être reconstitué que les années suivantes.

Vol de ruches