Le pollen, nourriture des jeunes abeilles

Le miel n’est pas l’unique produit de la ruche. Les abeilles produisent également de la cire, de la propolis, de la gelée royale et du pollen.

Le pollen est si important pour la vie des abeilles qu’on le nomme parfois le « pain des abeilles ». Il est la principale nourriture des larves et permet à la colonie de se reproduire. Le pollen est également essentiel à la croissance des jeunes abeilles.

La pelote de pollen est créée par l’abeille dans la fleur

Pour récolter le pollen, les abeilles ont des outils : peigne, brosse, corbeille, épine. Voici comment elles procèdent :

  1. elles mordillent les étamines des fleurs
  2. elles engluent les grains de pollen avec de la salive, du miel ou du nectar
  3. tout en volant, elles confectionnent de minuscules boulettes, appelées pelotes
  4. elles plaquent ces pelotes dans les corbeilles de leurs pattes

Stockage du pollen dans les alvéoles

Quand la charge est suffisante, l’ouvrière revient à sa ruche et dépose sa récolte dans les alvéoles, au dessus et à coté du nid à couvain. On peut souvent voir des ouvrières enfoncer leur tête dans une alvéole pour tasser les pelotes.

Sur cette photo on voit bien le pollen tassé par les ouvrières dans les alvéoles. J’ai pris cette photo face au soleil, les alvéoles qui laissent passer la lumière contiennent du miel.

Comment l’apiculteur récolte le pollen

Je récolte le pollen grâce à des trappes installées à l’entrée des ruches. J’installe ces trappes uniquement sur les ruches les plus fortes.

J’installe les trappes à la tombée de la nuit lorsque toutes les ouvrières sont rentrées. Si je le fais en journée, les abeilles en vol risquent de ne pas reconnaître la ruche à leur retour.

Ces trappes sont équipées d’une grille avec des trous de 5mm de diamètre. Lorsque l’ouvrière chargée de pollen entre dans la ruche, elle est obligée de passer par cette grille et perd une partie de son pollen.

Sur cette photo on distingue bien la grille par laquelle passent les ouvrières pour entrer dans la ruche.
Les pelotes perdues par les abeilles tombent dans un bac situé dans la partie inférieure de la trappe. Il ne me reste plus alors qu’à collecter le contenu du bac.

Le pollen est donc un produit totalement naturel et préparé par l’abeille. Le seule étape entre la ruche et votre assiette est une vérification visuelle pour retirer les fourmis, les feuilles ou autres petits éléments impropres à la consommation.

Des entrées spécifiques se trouvent sur le coté de la trappe pour permettre aux mâles d’entrer et sortir de la ruche.

J’évite de poser les trappes en période de fécondation des reines. Le risque est que la reine ne trouve pas l’ouverture latérale.

 

Le pollen, aussi divers que la nature

Les abeilles visitent de nombreuses espèces végétales et chaque colonie peut avoir ses préférences de fleurs. Par exemple, j’ai pu constater qu’une ruche récolte principalement du pollen de pommier et la ruche voisine en majorité du pollen de coquelicot. Ces préférences ne sont pas constantes et peuvent changer d’une année à l’autre.

Nous vendons :

EspèceCouleur des pelotes de pollen
aubépinebrun
bercejaune pâle
colzajaune
coquelicotnoir
églantierorange
épilobe en épimauve
érablebrun
lamier pourprerouge
lierrejaune
mauveblanc
noisetierjaune pâle
phacéliebleu
pissenlitjaune oranger
roncegris
saulejaune vif
trèfle blancbrun
trèfle des présbrun