En été, la vie des abeilles suit le rythme des chaleurs.

Il y a moins de nectar, même dans les fleurs des grands arbres, mais les abeilles s’organisent pour travailler encore.

J’emmène une partie de mes ruches en forêt de Chantilly pour y effectuer la récolte de miel de tilleul.

Régulation thermique

Et quand il fait vraiment trop chaud, les colonies les plus fortes font… »la barbe » sur les parois de leur ruche, pour abaisser la température intérieure.

Comme ici sur une ruche forte pendant la floraison des châtaigniers.

L’activité ralentit

La dernière récolte est très proche, les allées et venues incessantes s’arrêtent progressivement. Le nectar est rare maintenant, comme les fleurs!