Mes ruches en Gâtinais

Une ruche traditionnelle que je positionne à l'écart du rucher principal pour tenter d'y attirer les essaims.
  • Une ruche traditionnelle que je positionne à l'écart du rucher principal pour tenter d'y attirer les essaims.
  • Rémy et Bruno devant le plus grand rucher du Gâtinais.
  • Visite d'une ruche. J'ai mis de coté le cadre sur lequel se trouve la Reine. J'examine les autres cadres, un à un.
  • Gros plan sur des abeilles ouvrières.
  • Une ruche parmi les boutons d'or.
  • Un cadre éclairé par le soleil. On voit bien une ouvrière à l'œuvre dans une alvéole.
  • Il y a de nombreuses aubépines à proximité des ruches. C'est une fleur mellifère.
  • Gros plan sur une planche d'envol. C'est la piste de décollage et d'atterrissage des abeilles.
  • Je sème des fleurs des champs pour assurer une meilleure biodiversité à proximité des ruches.
  • Semis de fleurs des champs. Je poserais ensuite un filet pour que les lapins ne mettent pas tout en vrac.
  • Le rucher principal au milieu des boutons d'or.
  • Une ruche dans le bois, à coté d'une jolie fougère.
  • Ma nouvelle ruche d'élevage. Elle comporte 16 cadres.
  • Mon N° d'apiculteur.
  • Une ruche avec une trappe à pollen. L'enfûmoir est posé sur le toit.
  • Le rucher avec les hausses pour la récolte d'acacia.
  • Je viens de récupérer un essaim qui tentait de s'établir dans un arbre.
  • Les essaims ne sont pas dangereux, ils n'ont pas de miel à défendre.
  • Ajout de hausses dans le rucher du bois. Photo FIL
  • Ouverture d'une ruche. Je tiens une grille à propolis qui me permettra de récolter de la propolis à l'automne. Photo FIL.
  • J'enfume la ruche pour calmer les abeilles.
  • Inspection d'une hausse. Seules quelques alvéoles sont operculées. Photo FIL.
  • Une ruche traditionnelle. Photo FIL.
  • Une ruche traditionnelle. Photo FIL.
  • la banlieue des ruches. Photo FIL.
  • Ruche bien peuplée. Photo FIL.
  • Au printemps 2009, j'ai mis des ruchettes dans un sous-bois rempli de châtaigniers et d'acacias.
  • En mars 2010, j'ai défriché ce nouvel emplacement pour pouvoir y installer plus de ruches.
  • Dans ce sous-bois d'acacias, de nombreuses fleurs poussent - mars 2010.
  • Ouvrière sur une fleur d'arbre fruitier, à coté de mon rucher principal - mars 2010.
  • Le rucher principal en fin d'après-midi.
  • J'étends mon exploitation progressivement. Ici un nouvel emplacement dans un joli sous-bois d'Acacias. Vous pouvez distinguer le vol des abeilles autour de nous.
  • Coucher de soleil sur le sous-bois d'Acacias.
  • Une marre à gibier créée par des chasseurs se trouve à quelques mètres d'un rucher. Les abeilles y viennent boire comme les autres animaux sauvages.
  • Les abeilles à la plage, le long de la marre à gibier.
  • Cette année de nombreuses fleurs d'origan vulgaire ont poussé le long des ruches. Les abeilles semblent beaucoup apprécier.
  • Abeille sur Origanum Vulgare.

Voici une sélection de photos de mes ruches en Gâtinais. Les ruches sont désormais réparties sur plusieurs ruchers espacés de plusieurs kilomètres.

Cet hiver, les abeilles ont hibernées sur trois emplacements. L'un est bordé de beaux acacias, d'aubépine et d'arbres fruitiers. L'autre est au cœur d'un bois, riche en châtaigniers. Le troisième, est un sous-bois peuplé principalement d'acacias.

Au printemps, je déplace les ruches sur d'autres emplacements pour donner plus d'espace et de nourriture aux abeilles. En mars 2010, j'ai défriché un nouvel emplacement dans une clairière au milieu de châtaigniers et d'acacias.